Faiseur d'immobilier

Faiseur d’images

Erick Saillet
Studio Erick Saillet

BAM vous invite à la rencontre d’un “Faiseur d’Immobilier”. Découvrez le savoir-faire d’Erick Saillet, photographe “old school” de l’architecture, de la décoration et du design. 

Élevé dans un univers artistique et descendant d’une lignée d’architectes, Erick Saillet aiguise son regard dans la sphère familiale avant de choisir sa propre voie : la photographie. L’œil formé à l’image, aux formes harmonieuses, aux volumes et aux proportions, il fait ses armes dans la production audiovisuelle avant de monter en 1993 son propre studio.  

Travailleur acharné et précis, Erick multiplie les partenariats prestigieux, jusqu’à se faire un nom dans l’univers de l’architecture, de la décoration et du design. D’une exigence à la limite du perfectionnisme, il séduit par la justesse de ses prises de vue, Starck, Wilmotte, et également de célèbres marques comme Bulthaup, Boffi, Elitis… « J’ai travaillé la moitié de ma vie en argentique, ce qui m’a conditionné à ce que tout soit parfait en un seul clic. Et aujourd’hui, alors que je suis passé au numérique, j’ai gardé cet état d’esprit. Je travaille beaucoup en amont sur le cadrage, la mise en place des objets, la lumière… pour qu’au moment où je déclenche il n’y ait pas de surprises ».

SEA_7425_200cmx133cm

Un procédé à l’inverse de beaucoup de photographes qui sous prétexte de travailler au numérique, font de multiples prises de vues et les retravaillent ensuite. « Parce que l’architecture et la décoration demandent de la précision, je travaille sur trépied et calcule tout en amont. Si bien qu’en post production le travail est très léger. Avec
Benoît Ravier-Bollard, mon collaborateur depuis 20 ans, on ne retouche que les niveaux de couleur, de blanc et de noir pour que les visuels
soient imprimables
».  

Un travail à l’ancienne, de puriste, car Erick Saillet n’aime pas les artifices. Aussi pour ne pas tricher avec la réalité, et travailler sans déformation ni grand angle, il met un point d’honneur à réfléchir à ce que la photo va dire, à ressentir les lieux, pour que les gens l’aiment sans savoir pourquoi. « Il n’y a rien de plus satisfaisant que quand un architecte découvre à travers mes photos un élément qu’il n’avait pas vu. Cela veut dire qu’avec ma lumière j’ai su apporter un plus, et créer cette fameuse troisième dimension qui est faite avec la lumière, les pleins et les vides ». 

En perpétuelle quête d’harmonie, Erick Saillet apprécie particulièrement quand la décoration est en adéquation pure avec l’architecture, le design, le style et l’art de vivre de la personne. Cet état de perfection, où il n’y a rien à enlever ni à ajouter. Juste à immortaliser. 

 

studio-ericksaillet.com